Obtenir Un Prêt Hypothécaire En Situation De Faillite

Obtenir Un Prêt Hypothécaire En Situation De Faillite

À la lumière des règlements d’obtention de prêt hypothécaire de plus en plus strictes au Canada, on se demande s’il est possible d’obtenir un prêt hypothécaire si l’on déclare faillite. La plupart des Canadiens pensent que ceci est impossible. Tout d’abord, examinons ce que c’est la faillite et comment rétablir son pointage de crédit après avoir déclaré faillite.

Ce qui se passe lorsqu’on déclare faillite
Lorsqu’on déclare faillite, un syndic travaille avec le client pour générer une liste de créanciers et d’actifs, en plus de préparer la documentation pour la déclaration de faillite. Le client passe en revue la documentation pour confirmer que toutes les dettes en souffrance sont représentées. Ensuite, il signe la documentation et la procédure de faillite commence. C’est en ce moment que le syndic informe tous les créanciers du lancement de la procédure de faillite pour que ceux-ci ne contactent plus le client au sujet des paiements. 

Les obligations de la procédure de faillite comprennent les rapports mensuels, l’orientation à l’égard du crédit et toute autre obligation stipulée par le syndic, jusqu’à ce que le client soit libéré du failli. (Normalement, la libération du failli prend 9 mois.)

Comment rétablir son crédit
Le client peut commencer à rétablir son crédit au moment d’être libéré du failli. La plupart des prêteurs exigent le passage de 2 ans, à compter du moment de la libération du failli jusqu’au moment de la demande de prêt hypothécaire. Un bon point de départ est l’acquisition d’une carte de crédit prépayée : dans ce cas, le client paie le solde d’avance (par exemple, 500 $ pour une carte d’une valeur de 500 $). Une carte de crédit prépayée, qui ne représente aucun risque pour la compagnie de carte de crédit, permet au client de commencer à rétablir son crédit. 

Le client a intérêt à obtenir 2 lignes de crédit (carte de crédit, prêt automobile, etc.). Le temps écoulé depuis la libération du failli, en plus du degré de crédit rétabli, détermine si le client est admissible à un prêteur traditionnel ou à un prêteur de type B.

Quelle est la différence entre un prêteur traditionnel et un prêteur de type B?
Les prêteurs traditionnels proposent des prêts hypothécaires à des taux de marché courants et exigent une mise de fonds moins élevée, à condition que le demandeur ait un dossier de crédit en règle.

Dans le cas d’un client qui n’a pas rétabli son crédit à un niveau acceptable pour obtenir un prêt hypothécaire d’un prêteur traditionnel, le client peut avoir recours à un prêteur de type B. Un prêteur de type B exige traditionnellement des taux d’intérêt et une mise de fonds plus élevés en raison du pointage de crédit inférieur du client. Typiquement, les prêteurs de type B offrent des termes plus courts, d’un ou de deux ans en l’occurrence. Ainsi, le client peut renouveler son prêt hypothécaire à un meilleur taux d’intérêt, pourvu qu’il continue à rétablir son crédit et effectue ses paiements à temps.

Que vous veniez de déclarer faillite ou être libéré du failli, vous pouvez rétablir votre dossier de crédit en travaillant avec un professionnel hypothécaire. Peu importe votre situation, l’objectif final c’est de vous aider à obtenir l’habitation de vos rêves.
 

Agir