Frais de clôture

L’achat d’une habitation est déjà assez stressant sans évoquer la gamme de coûts engagés par la conclusion de la transaction. Examinons certains de ces coûts dans le cadre de la demande d’hypothèque. Généralement, la plupart des prêteurs vérifient si l’acheteur dispose de suffisamment de fonds pour payer 1,5 % du prix d’achat, et ce pour régler les frais de clôture. Par exemple : 1,5 % d’un achat de 500 000 $ représente 7 500 $. Remarquez que les frais de clôture peuvent dépasser le 1,5 %. Afin de mieux comprendre cette notion, il faut jeter un œil sur les sources de ces coûts.

Évaluation

Les prêteurs n’exigent pas toujours une évaluation, dont le coût peut varier en fonction de l’emplacement de la propriété. Dans un centre urbain, l’évaluation peut coûter de 200 $ à 350 $. L’évaluation d’une propriété rurale peut être plus élevée, en raison de la distance de l’habitation de la compagnie d’évaluation. Ce genre d’évaluation peut coûter 450 $ ou plus, selon le temps de déplacement et les prix des propriétés comparables dans la région.

Inspection de la propriété

Les inspections ne sont pas exigées par les prêteurs, mais les acheteurs ont intérêt à les effectuer. L’achat d’une habitation est l’une des obligations financières les plus importantes de votre vie, alors vous voudrez vous assurer que la propriété n’a pas de défauts dissimulés ou coûteux. Les compagnies d’inspection de propriétés ont leurs propres barèmes de tarifs basés sur la superficie, le prix de la propriété ou les services supplémentaires. En fonction de vos besoins, l’inspection peut coûter de 400 $ à 1 000 $.

Frais d’avocat

Au moment de signer les documents pour conclure la transaction, il faut également défrayer les services des avocats. Typiquement, les frais d’avocat spécialiste en immobilier ou un notaire coûte de 1 000 $ à 1 500 $. Un avocat enregistre la nouvelle hypothèque, effectue une recherche de titre, obtient l’assurance titre et rédige l’état des rajustements. 

Taxe de mutation

Appliquée à la conclusion de la transaction, cette taxe est calculée par l’avocat spécialiste en immobilier et figure sur l’état de rajustements. Le calcul de la taxe de mutation est en fonction du prix d’achat de la propriété. Effectivement, plus le prix d’achat est élevé, plus la taxe de mutation sera accrue. Certaines provinces n’ont pas de taxe de mutation; à la place, elles exigent un tarif de mutation fixe.

Assurance titre

L’avocat obtient l’assurance titre au moment de la conclusion de l’achat. L’assurance titre protège vous et le prêteur contre la fraude de titre ou d’éventuels défauts avec le titre. L’assurance titre protège vos droits immobiliers, fait important à la lumière de la fraude immobilière accrue. À 250 $ environ, l’assurance titre vaut bien le coût. 

Impôt foncier

L’avocat calcule l’impôt foncier qui figurera sur l’état de rajustements. Dans le cas où le propriétaire actuel aurait déjà défrayé l’impôt foncier pour l’année en cours, vous ne le rembourserez que la période pendant laquelle la propriété sera en votre nom. L’impôt foncier est déterminé en fonction du prix et de la municipalité de l’habitation.

Assurance habitation

L’assurance habitation protège votre demeure contre les incendies, les inondations, les tremblements de terre, les frappes d’éclair, le vandalisme et même le vol (si votre régime d’assurance comprend les biens mobiliers). Cela vous donne une couverture complète si vous devez faire des réparations à votre propriété ou remplacer des biens mobiliers. Le coût moyen de l’assurance habitation est de 450 $ par an, selon le niveau de couverture que vous choisissez.

Certificat irréfragable (le cas échéant)

Un certificat irréfragable n’est applicable qu’aux acheteurs se procurant une copropriété, comme une habitation en rangée ou un appartement. Le certificat constitue un exemplaire du document de copropriété de l’habitation et assure qu’il n’y a aucune arriérée dans les charges communes ou autre sur la propriété.

Services publics

L’avocat calcule les services publics sur l’état des rajustements. Si le propriétaire précédent avait payé des services publics pour une période suivant la date du transfert de la propriété, vous payeriez la différence pour la période suivant le transfert. 

Pin It