Accessibilité des prix d'habitations

Les prix des habitations au Canada ont progressivement monté au cours des dernières années, surtout dans les marchés surchauffés de Vancouver et Toronto. Au mois d’août 2017, le prix moyen d’une habitation au Canada était de 472 247 $, alors qu’en 2008, avant le début de la récession, le prix moyen était de 304 604 $ seulement. Si on remonte à 1988, une habitation au Canada ne coûtait que 129 702 $ en moyenne! 

Autrement dit, un acompte de 5 % en 1988 représentait 6 485 $, comparativement à 23 612 $ aujourd’hui. Cela veut dire qu’au cours des 30 dernières années, le prix moyen d’une habitation au Canada a grimpé de 364 %. 

Les salaires minimum n’ont simplement pas suivi le rythme des hausses des prix d’habitations pendant les 3 dernières décennies. Par conséquent, nombreux sont les Canadiens qui ont du mal à quitter le marché locataire pour devenir propriétaires. En 1988, le salaire minimum le plus élevé au Canada était de 4,75 $ en Ontario. Aujourd’hui, le salaire minimum de l’Ontario est de 11,60 $, ce qui ne représente qu’une augmentation de 244 % au cours des 29 dernières années.  

Force est de constater que le coût de devenir propriétaire augmente en flèche sans que les salaires suivent le rythme des hausses des prix d’habitations. Cet écart de prix empêche que les acheteurs de propriété débutants puissent intégrer le marché ou les oblige de déménager à une région où le logement est plus abordable. 

Au mois d’août 2017, le prix moyen d’habitation le plus élevé se trouve en Colombie-Britannique (678 152 $), alors que le prix moyen le moins cher est observé au Nouveau-Brunswick (167 426 $). Donc, la différence entre le prix moyen d’une habitation en Colombie-Britannique et au Nouveau-Brunswick est de 510 726 $! Ce chiffre est plus grand que le prix moyen d’une habitation au Canada.

Dans cette optique, explorons notre beau pays pour découvrir ce qu’on peut acheter pour 1,5 million de dollars et pour 200 000 $ dollars (ou moins).

Vancouver (Colombie-Britannique)
Prix : 1 498 000 $
Âge : 68 ans
Grandeur du terrain : 4 026 pi2
Superficie : 1 500 pi2
4 pièces/2 salles de bain

 

 

Surrey (Colombie-Britannique)
Prix : 199 888 $
Âge : 36 ans
Grandeur du terrain : 640 pi2
Superficie : 640 pi2
1 pièce/1 salle de bain

 

Halifax (Nouvelle-Écosse)
Prix : 1 495 500 $
Âge : 59 ans
Grandeur du terrain : 0,5 acre
Superficie : 4 100 pi2
5 pièces/3,5 salles de bain

 

Milford (Nouvelle-Écosse)
Prix : 189 900 $
Âge : 62 ans
Grandeur du terrain : 0.5 à 1 acre
Superficie : 936 pi2
2 pièces/2 salles de bain


 

Winnipeg (Manitoba)
Prix : 1 475 000 $
Âge : 36 ans
Grandeur du terrain : 26 713 pi2
Superficie : 4 458 pi2
6 pièces/6 salles de bain
 

Winnipeg (Manitoba)
Prix : 199 500 $
Âge : 70 ans
Grandeur du terrain : 4 522 pi2
Superficie : 970 pi2
2 pièces/1 salle de bain

Comme vous pouvez le constater, il existe de vastes différences quant aux prix d’habitations dans les diverses régions du Canada. Par exemple, à Vancouver, 1,5 million de dollars vous donnent une habitation plus petite et moins de terrain. Qui plus est, on n’a trouvé aucune habitation ayant un terrain pour moins de 200 000 $ à Vancouver. Il faudrait acheter une copropriété à l’extérieur de Vancouver pour trouver des prix similaires!

Par contre, en Nouvelle-Écosse on retrouve des maisons élégantes situées sur des terrains plus grands, ainsi que des maisons historiques classées. Vous aurez plus pour votre argent dans les provinces des Prairies où les maisons sont moins chères et situées sur des terrains plus grands.

Pin It