Comment Devenir Un Magnat De L’Immobilier

Comment Devenir Un Magnat De L’Immobilier

Avez-vous pensé à utiliser l’immobilier pour augmenter votre valeur nette ou comme moyen d’économiser pour la retraite? Ou même comme stratégie de retraite au lieu d’un REER classique? 
Vous n’êtes pas seul à penser comme ça. D’après le Recensement de 2016, 67,8 % des ménages au Canada sont propriétaires de leur habitation. Dans le même ordre d’idées, de plus en plus de Canadiens achètent des biens immobiliers locatifs. Mais comment utiliser votre résidence pour lancer un empire immobilier?
Optimiser la valeur de votre propriété
La mise de fonds typique pour un bien immobilier locatif varie de 20 % à 25 %, en fonction du prêteur hypothécaire. Cela veut dire que vous devez avoir accumulé du capital dans votre propriété actuelle avant d’investir. Grâce au refinancement, vous pouvez retirer un maximum de 80 % du capital immobilisé dans votre habitation pour votre achat de bien immobilier locatif. La plupart des banques ou établissements financiers fournissent un retrait de capital d’un maximum de 200 000 $. Résultat : vos paiements hypothécaires actuels augmenteront en conséquence.
Un courtier hypothécaire examinera la proposition d’investissement immobilier locatif
Avant de refinancer votre propriété, votre courtier hypothécaire peut analyser la proposition d’achat de bien immobilier locatif afin de déterminer si vous faites un investissement profitable. Si vos revenus ou  votre rapport de service de la dette sont favorables, la prochaine étape serait de déterminer le type de propriété à acheter. 
Vous devrez prendre en considération les aspects suivants :
  • s’il s’agit d’une copropriété, comme un immeuble résidentiel ou une maison en rangée, vous avez intérêt à déterminer si la propriété a de restrictions locatives;
  • s’il s’agit d’une propriété ayant un seuil d’unités locatives et que le nombre d’unités locatives est en dessous de ce seuil, assurez-vous que vous aurez la possibilité de louer les unités en question si vous décidez d’acheter la propriété;
  • les maisons isolées constituent toujours un investissement rentable, d’autant plus si la maison comporte deux unités séparées; et
  • n’oubliez pas de comparer l’unité que vous comptez louer contre des unités locatives comparables dans le secteur. Assurez-vous que le loyer mensuel que vous prévoyez recevoir pour la propriété est suffisant pour couvrir vos paiements mensuels d’hypothèque, d’impôt foncier et de frais de copropriété (le cas échéant).
Si le compte est bon et vous allez de l’avant avec l’achat, il faut avoir un locataire en place pour occuper la propriété, car celle-ci est l’une des conditions requises par les prêteurs. Il ne reste plus que de signer le contrat d’hypothèque et vous voilà propriétaire d’une deuxième propriété. D’accord, mais on ne devient pas magnat du jour au lendemain.
Pas tout de suite, mais grâce aux revenus supplémentaires que vous recevrez du bien immobilier locatif, vous pourrez augmenter vos paiements hypothécaires et ainsi réduire plus rapidement le principal. Après quelques années seulement, vous pourrez éventuellement refinancer votre bien immobilier locatif ou votre résidence et commencer la recherche d’un autre bien locatif. 
C’est le temps votre allié et non la rapidité. Le fait d’être propriétaire de plusieurs propriétés pendant plusieurs années vous permettra d’accumuler du capital immobilisé. Si tout va bien, au moment de la retraite, vous pourrez vendre vos biens immobiliers locatifs et avoir des revenus de surplus. De quoi réaliser tous vos rêves!

Agir