Vous songez à louer votre sous-sol à des locataires? Conseils pour les nouveaux propriétaires-bailleurs

Vous songez à louer votre sous-sol à des locataires? Conseils pour les nouveaux propriétaires-bailleurs

 

Aménager un espace louable dans votre maison peut vous permettre d'alléger votre fardeau hypothécaire, tout en ajoutant de la valeur à votre bien immobilier. Mais n'oubliez pas que cette solution comporte aussi des inconvénients. Voici donc quelques conseils et astuces pour bien vous préparer à la location d'un logement dans votre maison.

 

1. Pensez à votre intimité. 
Êtes-vous prêt à partager votre espace avec un étranger? De le voir régulièrement sur votre terrain? Les revenus supplémentaires en valent-ils vraiment le coup?
 

2. Évitez de louer à des membres de votre famille. 
Il est déconseillé de louer votre appartement à un proche, car votre relation risque d'en souffrir considérablement. Par exemple, si vous louez à un membre de votre famille et que celui-ci ne paie pas son loyer, il sera impossible pour vous de recourir à l'expulsion ou au recouvrement, sans créer des tensions irrémédiables au sein de votre famille.
 

3. Utilisez un bail en bonne due forme. 
Même si vous louez à un membre de la famille, préparez toujours un bail en règle énonçant clairement toutes les conditions de location, les pénalités de retard, vos attentes et la durée du contrat. Faites signer ce document par tout adulte qui résidera dans le logement.
 

4. Évitez de fixer un loyer trop bas. 
En fixant votre loyer en dessous de la moyenne du marché, vous attirerez le type de locataire qui s'intéresse uniquement au prix. Toujours à la recherche d'une bonne affaire, ce type de locataire a tendance à déménager souvent, ce qui créera une situation de roulement continuel dans votre logement. Pour vous assurer de fixer un prix juste, recherchez des appartements à louer dans votre secteur. Consultez une variété de sites, puis comparez votre propriété à d'autres logements situés à proximité. Tenez compte des commodités, puis tentez d'attribuer une valeur à ceux-ci en vous mettant dans la peau d'un locataire. Fixez votre prix dans le milieu ou le haut de la gamme de prix moyens de votre marché.
 

5. Informez-vous. 
Les lois relatives au logement varient d'une province à une autre, alors assurez-vous de bien connaître les règlements en vigueur dans votre région. Informez-vous également sur les règlements municipaux applicables dans votre secteur, tels que les normes en matière de prévention des incendies et de sécurité des bâtiments, les règlements de zonage et les permis d'aménagement. Par exemple, certaines villes cherchent à interdire les logements secondaires dans certains quartiers. Le non-respect de ces règlements pourrait entraîner la fermeture, sans préavis, de votre logement. Vérifiez auprès de la ville que votre logement est conforme à la loi avant de trouver des locataires. Visitez le site Web de la Société canadienne d'hypothèques et de logement pour accéder à une foule de liens utiles à ce sujet.
 

6. Avertissez votre compagnie d'assurance. 
Si vous décidez de louer un logement dans votre maison, vous êtes tenu d'en informer votre compagnie d'assurance habitation : chose que la plupart des gens oublient de faire. S'il se passait quoi que ce soit, par exemple, si le feu prenait dans le sous-sol, la compagnie d'assurance pourrait annuler votre contrat, sous prétexte que vous ne les aviez pas prévenus de l’emménagement de vos locataires.
 

7. Renseignez-vous sur vos obligations fiscales. 
Si vous touchez des revenus locatifs générés par votre appartement au sous-sol, vous devrez les déclarer dans votre rapport d'impôt. Par ailleurs, si vous louez un logement dans votre maison, il se pourrait qu'une partie du gain en capital réalisé à la vente de votre maison soit imposable.
 

8. Apprenez des autres propriétaires. 
Obtenez des secrets d'initiés auprès de propriétaires expérimentés. Il existe divers forums et organisations qui vous permettent d'échanger avec d'autres propriétaires-bailleurs, tels que le site du réseau Real Estate Investment Network (REIN). Utilisez la fonction de recherche sur ce site pour lire des discussions entre des propriétaires canadiens à propos de leurs expériences et leurs stratégies relatives aux locataires.

 

par Roma Luciw, The Globe and Mail

Pin It