Qu’est-ce qu’une augmentation des taux d’intérêt hypothécaires signifie pour vous?

À la suite de la récente augmentation des taux d’intérêt, les médias grand public ont publié des scénarios catastrophiques sur les conséquences de ces augmentations sur le propriétaire canadien moyen. À preuve, un récent article publié sur Yahoo Finance était titré « La nouvelle réalité des prêts hypothécaires au Canada » (http://fr-ca.finance.yahoo.com/blogues/blogue-finance/la-nouvelle-r%C3%A9alit%C3%A9-des-pr%C3%AAts-hypoth%C3%A9caires-au-canada-161603225.html).

 

Tout le monde sait que des nouvelles de ce genre font sensation. Pour la plupart des gens qui suivent de près leurs finances personnelles, une augmentation considérable des taux d’intérêt hypothécaires risque en effet d’être interprétée comme une mauvaise nouvelle.

 

Au cours des quelques dernières années, nous avons profité de taux d’intérêt bas et de crédit relativement facile à obtenir. Les Canadiens ont beaucoup fait appel au crédit et ont accumulé des dettes importantes afin de s’offrir un mode de vie axé sur la consommation. Or, c’est justement ce mode de vie qui a été le moteur de notre économie et qui nous a permis de survivre à la crise financière mondiale.

 

Il est peut-être temps, pour la plupart d'entre nous, de nous serrer la ceinture et de commencer à payer nos dettes et à épargner davantage. Cette stratégie devrait avant tout comprendre l’examen de notre emprunt hypothécaire et l'inventaire des choix qui s’offrent à nous en vue de mieux gérer les finances du ménage. Ce faisant, il est important également de bien comprendre les conséquences d’une augmentation des taux d’intérêt.

 

Si vous avez effectué un emprunt hypothécaire à taux fixe immobilisé durant une période déterminée, une augmentation immédiate des taux d'intérêt ne devrait changer en rien votre situation actuelle. Au moment du renouvellement de votre hypothèque, cependant, vous devrez vous en préoccuper, c’est pourquoi la meilleure chose à faire serait de prévoir dès maintenant une telle augmentation afin de mieux vous protéger.

 

Voici quelques points dont il faut tenir compte devant la montée des taux d’intérêt :

 

Supposons l’hypothèse suivante : vous avez une hypothèque d’une valeur de 300 000 $ et votre taux d’intérêt actuel est de 3,39 %. Vos versements mensuels pour un amortissement sur 25 ans sont de 1 480,45 $ (sans compter l’impôt foncier ou d’autres frais).

 

Si ce taux augmente de 1 % pour atteindre to 4,39 %, vos versements mensuels s’élèveront dorénavant à 1 642,14 $, soit une augmentation de 161,69 $ par mois. Si ce taux atteint 5,39 %, vos versements mensuels s’élèveront à 1 812,01 $, soit 331,56 $ de plus par mois. Pour la plupart de gens, cette augmentation, quoique importante, n’est pas catastrophique.

 

Or, il y a une chose que les médias oublient de mentionner lorsqu’ils examinent les conséquences d’une augmentation des taux sur un prêt hypothécaire : si vous effectuez vos paiements à temps, le montant de votre emprunt est maintenant inférieur à ce qu’il était lorsque vous l’aviez contracté. Voyons ce que cela pourrait signifier pour le consommateur moyen d’un prêt hypothécaire de 300 000 $.

 

Le solde d’un prêt hypothécaire de 300 000 $ amorti sur 25 ans assorti d’un terme de 5 ans au taux de 3,39 % s’élèvera à environ 258 316 $ à maturité. Si vous renouvelez votre prêt hypothécaire, maintenant amorti sur 20 ans, vos versements mensuels au taux de 4,39 % par an seront de 1 613,45 $ ou, au taux de 5,39 %, seront de 1 752,28 $ – une augmentation certaine, mais pas aussi considérable que certaines personnes ne le croient.

 

Vous pourriez aussi amortir votre emprunt sur 25 ans, ce qui, à un taux de 3,39 %, ramènerait vos versements mensuels à 1 413,96 $, soit à un montant inférieur à celui de vos anciens versements de 1 480,45 $! Si vous renouveliez votre hypothèque au taux de 5,39 % amorti sur 25 ans, vos versements mensuels s’élèveraient à 1 560,24 $, soit une augmentation de 79,79 $ seulement par mois. Nous sommes alors loin du scénario catastrophique qu’on nous avait prédit.

 

Certes, il est préférable de rembourser son prêt hypothécaire rapidement plutôt que lentement, mais notre argument, c'est que les Canadiens disposent de plusieurs options advenant une hausse des taux d'intérêt. Parler de vos options à un courtier hypothécaire agréé constitue la meilleure chose à faire pour comprendre l’effet d'une augmentation des taux d’intérêt sur vos finances et élaborer une stratégie qui vous aidera à faire face à cette hausse.

 

Chez CENTUM, nous sommes convaincus que la collaboration avec nos clients et l'aide que nous leur apportons dans l'élaboration d'un solide plan de financement pour l'accession à la propriété représentent ce que nous faisons de plus important pour nos clients. CENTUM : Toujours dans votre meilleur intérêt®.

Pin It