Devriez-vous tenter d’obtenir le prêt hypothécaire le plus élevé possible?

Que ce soit au stade de l’achat, avec une mise de fonds minimale, ou au stade du refinancement, avec le montant maximum de capital, de nombreux Canadiens se croient obligés d’obtenir le crédit immobilier le plus élevé possible.

Il semble que soit révolue l’époque où l’on s’efforçait de se libérer de ses dettes avant la retraite et où l’on tenait à ce que notre maison nous appartienne entièrement.C’est exactement pour cette raison que le gouvernement canadien a restreint les règlements régissant le crédit hypothécaire, tentant ainsi de changer la mentalité selon laquelle nous prenons notre maison pour un guichet automatique bancaire.

Nous avons tendance à oublier qu’une hypothèque, c’est essentiellement la cession de notre titre de propriété à un prêteur. Certes, le capital investi dans notre maison est bien le nôtre, et nous profitons des avantages que nous accorde l’augmentation de sa valeur, mais notre maison nous appartient vraiment que lorsque nous avons acquitté notre dette envers le prêteur. Si nous ne remboursons pas notre prêt hypothécaire, le prêteur est en droit de nous expulser de notre demeure. Quant aux personnes qui ont profité d’un financement à 100 %, elles « louent » en fait leur maison jusqu’à ce que leur capital investi soit supérieur au montant dû au prêteur, l’argent ainsi « investi » servant à rembourser leur dette.

Dans certains cas, il peut être avantageux d’obtenir un crédit hypothécaire à partir du capital investi dans sa propriété. Avec un plan d’investissement structuré, vous pouvez tirer parti de votre capital. Il est toutefois important de vous rappeler que l’intérêt hypothécaire est composé, et qu’il n’existe pas, à ma connaissance, de plan d’investissement offrant un rendement composé au même taux que celui de l’intérêt hypothécaire. Cela ne veut pas dire que l’utilisation du capital investi dans votre maison ne s’avère pas une décision judicieuse, cela veut simplement dire que vous devez investir cet argent dans le bon fonds de placement.

Le même principe s’applique à l’utilisation du capital investi dans votre maison pour effectuer des rénovations domiciliaires. Celles-ci peuvent faire augmenter considérablement la valeur de votre maison, mais vous devez tenir compte de certains facteurs avant de procéder. Apportez-vous ces rénovations pour mieux adapter votre maison à vos besoins et à ceux de votre famille ou le faites-vous simplement pour augmenter la valeur de votre propriété? Quels sont vos projets relativement à votre habitation : y passer le reste de votre vie ou la vendre dans cinq ans? Vous devez répondre à ces questions et tenir compte de nombreuses autres avant d’entreprendre des rénovations.

Si vous rénovez votre maison parce que vous la voulez plus fonctionnelle ou pour mieux en apprécier l’esthétique, vos choix en matière de décoration seront bien différents de ceux que vous feriez pour préparer votre maison à la vente. Par exemple, j'ai déjà vu une maison à vendre dans un quartier de classe moyenne, dont l’annonce proclamait fièrement que l'évier de la cuisine était d’une marque haut de gamme unique de designer. Par curiosité, j'ai fait une recherche en ligne sur cet évier. J’ai été étonnée de découvrir qu’il coûtait plus de 10 000 $... et d’en trouver un autre presque identique pour 900 $.

Je ne sais pas si c’est le cas pour tout le monde, mais je ne peux pas justifier de payer un évier 10 000 $, et je pense que la plupart des gens sont d’accord avec moi sur ce point. L’essentiel, c’est de garder à l’esprit que les rénovations apportées doivent être raisonnables et adaptées à votre maison et à votre quartier, si votre seule intention est d’augmenter la valeur de votre propriété.

C’est à de tels moments qu’il est important de s’adresser à des professionnels et de consulter une personne qui travaille toujours dans votre meilleur intérêt. Que vous consultiez un professionnel du design, un courtier immobilier, un conseiller en placements ou un courtier en hypothèques, vous devez vous assurer que vos décisions soient adaptées à vos circonstances personnelles. C’est pourquoi chercher un prêt hypothécaire en vous bornant à ne comparer que les taux d’intérêt risque d’avoir une incidence grave sur votre situation financière future.

Posséder une maison, c’est bien plus que d’avoir la plus grande et la plus belle propriété ou un prêt hypothécaire au taux le plus bas, c’est faire un choix réfléchi compatible avec son style de vie et ses objectifs financiers. Vous devez prendre des décisions judicieuses maintenant pour mieux préparer votre avenir financier. C’est pourquoi CENTUM vous encourage à chercher plus qu’un simple prêt hypothécaire, elle vous recommande une solution complète en matière d’accès à la propriété, la Solution CENTUM.
Pin It